.

Un coup de main pour changer des vies

Il est important d’avoir un impact positif dans sa collectivité. Voilà le mandat que se donne FCT.

Nous nous investissons particulièrement dans la lutte contre l’itinérance chez les jeunes et collaborons avec de nombreux organismes tout au long de l’année pour y contribuer.

La plupart d’entre nous ont un chez-soi sûr où rentrer à la fin de la journée, où les attendent un souper et des vêtements chauds, un refuge pour se protéger du chaos et de la confusion de la vie quotidienne. Dans l’ensemble du Canada, de 35 000 à 40 000 personnes de 13 à 24 ans n’ont pas cette chance. Si elles veulent prendre une douche ou se réchauffer, elles doivent se rendre dans un refuge ou dormir sur le canapé d’un ami. Le fait de ne pas avoir de domicile permanent et sécuritaire les expose souvent à des risques physiques, nuit à leur capacité d’aller à l’école ou même à l’obtention de soins de santé adéquats. Cela a aussi des répercussions à long terme sur leur bien-être et leur développement physiques et émotionnels. Ils méritent mieux.

En décembre dernier, des employés de FCT de partout au pays ont participé à une journée d’entraide à l’échelle de la société pour aider à satisfaire certains de ces besoins. Grâce aux contributions d’entreprise et à celles des employés, nos bénévoles ont préparé 1 200 trousses de soins contenant des produits d’hygiène personnelle et d’autres articles utiles à distribuer aux jeunes dans le besoin.

Ces jeunes sont notre avenir. Nous avons tous intérêt à les aider à se préparer à assumer les responsabilités qui leur incomberont bientôt. Leur besoin le plus urgent est d’avoir un chez-soi sûr. Grâce à ses partenariats continus avec divers organismes, FCT continuera de faire tout ce qui est en son pouvoir pour les aider à trouver cet endroit. C’est le moins qu’on puisse faire.

Envoyer des commentaires

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Voir toutes les histoires

Cliquez ici