logo
FCT is proud to support our employees as they give back to the communities where they live and work.
Oakville, Ontario 2235 Sheridan Garden Drive Oakville, Ontario L6J 7Y5
Telephone (Local): 905.287.1000
Telephone (Toll-free): 1.800.307.0370
info@fct.ca
Follow us

.

L’histoire d’empathie de Hashim

À son arrivée au Canada, Hashim se sentait seul, car il n’avait aucun ami ni aucun membre de sa famille immédiate au pays. Il a décidé de prendre contact avec un parent, mais ce dernier était trop occupé pour le rencontrer. Déçu et accablé par les émotions, Hashim s’est juré que s’il rencontrait quelqu’un qui vivait une situation similaire, il ferait tout en son pouvoir pour l’aider.

Il a appris qu’un voyageur pakistanais, Rehan, avait eu une crise cardiaque et avait dû se faire opérer pendant son séjour au Canada. Il s’est rappelé les obstacles qu’il avait lui-même dû surmonter à son arrivée au Canada. Il a rapidement pris contact avec Rehan et a commencé à s’entretenir avec le personnel de l’hôpital afin d’accélérer son rétablissement postopératoire. Lorsqu’il a su que Rehan ne mangeait pas assez, Hashim a trouvé un bénévole pour lui cuisiner des repas qui correspondaient non seulement aux exigences en matière de santé de son nouvel ami, mais aussi à ses goûts. Hashim a visité Rehan à l’hôpital tous les jours pendant trois semaines, jusqu’à ce que ce dernier soit complètement rétabli et soit en mesure de retourner chez lui.

Questions et réponses

Comment avez-vous été mis au courant de la situation de Rehan?

C’est un ami qui m’a parlé de Rehan. Je me suis rappelé qu’à mon arrivée au Canada, j’avais eu besoin d’un peu de soutien moral, car je ne connaissais personne. Je m’étais fait la promesse d’aider quelqu’un qui en avait besoin si l’occasion se présentait.

Comment votre relation avec Rehan a-t-elle évolué au fil du temps?

La première fois que je suis allé lui rendre visite à l’hôpital, il hallucinait, il était de mauvaise humeur et il refusait de boire ou de manger. Comme il ne me connaissait pas, il était méfiant à mon égard. Nous avons toutefois fini par nous rapprocher. J’ai gardé le contact avec sa famille et lui, et ça me rend heureux de savoir qu’il est fort et en santé.

S'agissait-il de la première fois que vous veniez en aide à un étranger?

J’avais aidé des gens autrement, comme en faisant du bénévolat et en donnant des conseils professionnels, mais je n’avais jamais rien fait de tel auparavant. J’ai trouvé qu’il était très gratifiant de consacrer du temps à soutenir une personne dans le besoin et j’encourage tout le monde à le faire. Vous pouvez changer la vie des gens d’une façon encore plus importante que ce que vous pourriez imaginer.

Envoyer des commentaires

Voir toutes les histoires

Cliquez ici